Testez votre
Vitesse
De lecture
Et vos capacités de mémorisation

Qu'est-ce que la lecture rapide ?

Un français lit en moyenne 200 mots par minutes, et vous quelle est votre vitesse de lecture ?

La lecture rapide regroupe un ensemble de techniques permettant d’accélérer votre vitesse de lecture et d’augmenter les performances intellectuelles de votre cerveau.
La lecture rapide permet d’apprendre à lire un livre de 200 pages en une heure et de mémoriser plus de 80% du contenu sans effort et avec plaisir.

En quoi consiste le test ?

Le test de lecture rapide va vous permettre de mesurer votre vitesse de lecture ainsi que votre taux de compréhension. Il se décompose en 3 partie :

Lecture de
texte

Test de
compréhension

Résultat

Partie 1 : Lecture de texte

Pour définir votre niveau de lecture rapide, la première étape consiste à calculer votre vitesse de lecture en suivant les indications suivantes.

1 – Cliquez sur le bouton START pour déclencher automatiquement le chrono

2- Démarrez directement la lecture du texte ci-dessous. Essayez de lire normalement, sans trop vous presser afin de déterminer votre niveau actuel.

3- Une fois la lecture terminé, cliquez sur le bouton STOP pour arrêter le chrono.

Votre vitesse de lecture sera calculée automatiquement dès que vous aurez terminé cette lecture chronométrée.

LA CLE DE LA MAITRISE

Tout ce qui vous arrive est le résultat de vos pensées

Qu’est-ce que la “loi de l’attraction” ? Le postulat de départ de celle-ci est que votre monde reflète exactement vos pensées. Toutes les activités de l’homme, tous les objets qu’il crée, toutes les interactions qu’il a ont pour origine une pensée dans son esprit. Sans pensée, pas de matérialisation. Cela semble logique dans le sens où les avions n’auraient jamais vu le jour sans que quelqu’un ait pensé “Je veux voler”, et l’électricité sans que quelqu’un ait voulu se servir de la foudre. Une fois ce postulat admis, il est facile donc de faire la conclusion suivante : si votre monde dépend de vos pensées, alors vos pensées déterminent le monde dans lequel vous vivez. En d’autres termes, plutôt que d’essayer de résoudre les problèmes au fur et à mesure qu’ils arrivent, c’est le contraire qu’il faut faire : si vous voulez changer votre réalité, vous devez changer vos pensées. Toute autre manière de faire ne résoudra les problèmes qu’à la marge, et vous n’atteindrez que de petits objectifs. Ce changement de perception du monde est essentiel pour comprendre la suite du processus. Par conséquent, la prochaine fois que vous voudrez atteindre, obtenir quelque chose ou surmonter une difficulté, rappelez-vous de changer d’abord votre vision sur ce sujet. Alors seulement vous pourrez trouver le moyen de vous en sortir. Ce n’est pas si évident, n’est-ce pas ? L’habitude vous y aidera. L’intérieur (vos pensées, vos émotions, vos sentiments) domine toujours l’extérieur (les conséquences réelles sur votre vie). Tirez-en les conséquences !

Vous avez besoin de l’aide de votre inconscient pour réussir

Saviez-vous que 90% de vos actions sont inconscientes ? Cela signifie que la très grande majorité de vos actes sont imputables non pas à votre conscient, comme vous en avez probablement l’impression, mais à votre inconscient. Par exemple, conduire, marcher, écrire, parler procèdent tous de fonctionnements qui sont devenus inconscients. Votre inconscient s’occupe ainsi de vous garder en vie sans que vous ayez besoin d’y penser. Il fait circuler votre sang, battre votre cœur, règle vos hormones et vous fait respirer. Sans lui et son contrôle efficace et continu, vous mourriez. Toutefois, il ne se contente pas de gérer le fonctionnement de votre corps : il essaye de matérialiser le plus efficacement possible ce que vous lui demandez de faire, quel que soit le domaine. Et il est redoutablement efficace dans ce domaine. Si, par exemple, vous désirez imposer le respect et être écouté, il vous obligera à vous tenir d’une certaine façon, à parler avec une intonation précise et à faire certains gestes. Avec l’aide de votre inconscient, tout devient facile, vous avez donc besoin de lui pour réussir. Savez-vous quel est le point commun entre un Léonard de Vinci, un Nikola Tesla et un Mozart ? Tous ont su mettre à profit le pouvoir de leur inconscient afin de réaliser l’inimaginable. La différence entre les génies et les hommes normaux naît justement de ce point précis : les uns savent utiliser leur inconscient à leur avantage, les autres, non. Par conséquent, plus votre inconscient sera indépendant de votre conscient, et plus vous approcherez de la perfection et de la facilité. Comme, par exemple, un pianiste virtuose qui n’a plus besoin de penser à la position de ses doigts pour jouer.

Les suggestions sont le seul moyen de communication avec votre inconscient

Apprendre à communiquer avec votre inconscient et à le laisser faire est non seulement utile, mais encore nécessaire à votre succès. Reste à savoir comment faire. À l’aide de suggestions : c’est le seul langage que comprend votre inconscient. En effet, lorsqu’une suggestion est acceptée, l’inconscient cherche à la matérialiser dans la réalité. Toutefois, il ne choisit pas la teneur des suggestions. Il ne fait qu’accomplir ce que vous lui dites de faire, en bien ou en mal, car il n’a pas de jugement propre. Imaginez, par exemple, que votre conscient soit un fermier et que votre inconscient soit une terre fertile. C’est vous qui choisissez les graines que vous voulez y planter (suggestions). En fonction du type de graines, vous n’aurez évidemment pas les mêmes récoltes. Or les suggestions se font majoritairement par l’intermédiaire de vos pensées. Si, par exemple, vous pensez en permanence être faible, incompétent ou moche, votre inconscient acceptera ces suggestions malheureuses. Vous comprendrez donc pourquoi il est si important de bien choisir vos pensées. Ce qu’il se passe dans votre tête n’est pas sans conséquence, bien au contraire : c’est le moteur de la communication avec votre inconscient, et vous devez être attentif à ce qu’il s’y passe. Retenez toutefois une chose : vos suggestions ne doivent pas dire à votre inconscient ce qu’il doit faire. Son pouvoir est infiniment supérieur à celui du conscient et il serait totalement inutile d’essayer de le contraindre. Sa manière de fonctionner échappe à celle du conscient, il est donc inutile et contre-productif de tenter de lui imposer quoi que ce soit. Ce qu’il convient au contraire de faire, c’est de lui laisser le choix des moyens et lui donner la plus grande latitude possible pour accomplir ce que vous souhaitez. Peu importe que la nature de l’inconscient soit inconnue, l’important est de le laisser faire Les pouvoirs de votre inconscient sont bien plus importants que vous ne l’imaginez, et lorsqu’il est utilisé correctement, les résultats peuvent être très surprenants. D’où viennent donc ces pouvoirs ? Comment l’inconscient fait-il pour déceler ce qui échappe aux autres sens, trouver des solutions aux problèmes et accomplir l’extraordinaire ? Comment expliquer les effets de l’hypnose, de la prière, de la superstition, de la religion, des effets placebo ? Il est difficile d’offrir une réponse tranchée à ces questions, car la description du pouvoir inconscient a pris bien des formes à travers les époques et les civilisations. Il pourrait par exemple être expliqué par :
  • la foi ;
  • l’existence de Dieu ;
  • une énergie psychique encore inconnue ;
  • des capacités cérébrales non encore explorées ;
  • des lois scientifiques non encore expliquées ;
  • l’occultisme ;
  • le paranormal.
La vérité, c’est que personne ne connaît la nature exacte de l’inconscient et ses manières de procéder. Pour les croyants, votre conscience est plus vaste que votre ego, et derrière le voile de votre personnalité, elle possède une nature divine et donc des capacités stupéfiantes. Pour les scientifiques, l’explication pourrait se trouver dans les vibrations énergétiques captées et émises par le cerveau humain, dont l’étendue et l’action ne sont pas encore connues. Quelle que soit l’explication, ce n’est de toute façon pas le plus important. Le plus important est de réaliser que les pouvoirs de l’inconscient peuvent être utilisés à votre avantage. De la même manière que vous n’avez pas besoin de connaître la théorie atomique de l’électricité pour allumer une lampe, vous n’avez pas nécessairement besoin de connaître la nature de votre propre pouvoir pour l’utiliser.

Influencez votre inconscient à l’aide de l’attention et de la concentration

Même si le conscient est bien moins puissant que l’inconscient, c’est lui qui détermine la direction à prendre, les buts à atteindre, la façon de vivre et de réagir aux événements. Il a, en soi, un rôle capital : votre conscient est pour ainsi dire lede votre inconscient. C’est donc vous qui déterminez, volontairement ou non, ce que vous laissez passer à votre inconscient. Il est probable que la plupart du temps, vous laissiez tout passer sans surveiller les pensées qui vous viennent. Il convient donc d’acquérir une capacité de contrôle bien supérieure. Pour y arriver, deux outils mentaux sont à votre disposition : votre attention et votre concentration. L’attention est ce qui vous évite d’être distrait par des pensées annexes non pertinentes sur le sujet qui vous occupe ; la concentration est ce qui vous permet de canaliser vos pensées sur ce domaine. Telle une loupe qui concentre les rayons du soleil, l’action combinée de l’attention et de la concentration influence nécessairement votre inconscient en fonction de leur force d’action. Ainsi, plus vous êtes attentif et concentré sur vos pensées, plus vous avez de chances d’influencer votre inconscient. Ces deux capacités s’apprennent : tout comme des muscles qui deviennent plus forts avec l’entraînement, attention et concentration peuvent accroître de manière très significative à force d’exercice. Essayez, par exemple, de vous concentrer pendant dix minutes sur une seule et unique pensée (devenir mince, riche ou trouver l’amour). L’objectif est de ne jamais dévier sur autre chose. En êtes-vous capable ? Pas si facile, n’est-ce pas ? Mais si vous y arrivez, vous êtes parfaitement apte à vous suggestionner. Entraînez-vous, et ensuite augmentez la durée de concentration, jusqu’à devenir un véritable athlète de la pensée.

Utilisez la visualisation et l’idéalisation sans modération

L’attention et la concentration sont essentielles pour influencer votre esprit, mais ont surtout besoin d’agir sur des éléments en particulier : la visualisation et l’idéalisation. Il ne sert à rien de demander à votre inconscient “Je veux être riche” et d’imaginer que vous le deviendrez comme par magie. En effet, si tous les jours vous vous dites que vous n’avez pas assez d’argent, vous suggérez à votre inconscient que cela doit être le cas. Aussi, le seul moyen efficace de le convaincre de faire ce que vous voulez vraiment est de vous concentrer en le visualisant en détail. Par exemple :
  • Si vous voulez être riche, imaginez avec précision une vie où vous le serez. Ou êtes-vous ? Avec qui ? Que faites-vous ? Comment êtes-vous habillé ? Que mangez-vous ?
  • Si vous voulez recouvrir la santé, imaginez-vous en pleine forme, ou ayant perdu tous vos kilos superflus. À quoi ressemblez-vous ? Comment vous sentez-vous ?
  • Si vous voulez trouver l’amour, imaginez-vous en couple. À quoi ressemble-t-elle (il) ? Comment vous comportez-vous ? Que ressentez-vous ?
N’oubliez pas : plus votre visualisation sera riche en détail et répétée et plus vous aurez de chances d’influencer votre inconscient. Concentrez-vous sur ce scénario encore et encore, ajoutez des détails au fur et à mesure. Plus vous vous plongerez dedans et plus vous aurez la possibilité de ressentir et de vivre en imagination ce que vous voulez dans la vie. Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’imagination précédera la concrétisation, car ce n’est pas un exercice mental éthéré et sans valeur. Au contraire, plus votre vision sera précise et plus vous aurez de chances de la voir se réaliser vraiment, grâce à la loi de l’attraction. C’est pourquoi il ne faut pas vous refréner pas dans votre rêve. Au contraire, idéalisez-le. Imaginez ce que vous pouvez obtenir de mieux. L’idéalisation permet en effet d’éveiller votre intérêt afin d’y arriver. Et avec votre intérêt, suivront vos émotions positives, qui sont un puissant moteur de suggestions. Par exemple, préférez-vous aller une semaine en vacances ou deux ans ? C’est une idéalisation.

Surmontez toutes les épreuves en vous concentrant sur la solution et jamais sur le problème

Rappelez-vous la dernière fois où vous étiez au cœur d’un problème. Stressé, fatigué, anxieux, vous ne voyiez probablement pas d’échappatoire possible ou de solution. Seul subsistait la réalité du problème, trop lourde à porter. Dans de telles situations, il est facile de ne voir que l’aspect négatif de la vie et de baisser les bras. Une fois qu’un problème “fait partie de votre vie”, il est extrêmement difficile de le résoudre, car vos pensées s’agrègent dessus, et la concentration sur ce problème devient une habitude, qui est relayée fidèlement par votre inconscient. Voilà pourquoi, par exemple, les pauvres restent souvent pauvres. En réfléchissant toujours comme un pauvre, ils ne forment dans leur mental que des pensées allant en ce sens. Et c’est le contraire qu’il convient de faire. Chaque fois que vous êtes confronté à un problème, arrêtez immédiatement de vous concentrer dessus et visualisez une vie où ce problème est déjà résolu. En effet, les émotions négatives, et en particulier la peur, sont à éviter comme la peste. Elles ne font qu’attirer d’autres ennuis et d’autres émotions négatives. Alors, quelles que soient les difficultés, prenez l’habitude de voir le bon côté de la vie. Si celui-ci n’existe pas ou ne semble pas exister, essayez quand même de le trouver en le visualisant. Ce faisant, vous changez le “filtre” à travers lequel vous voyez le monde. Bien sûr, vous ne supprimerez pas dix ans de pensées négatives du jour au lendemain, mais petit à petit, vous y arriverez. Et une fois fait, votre perception sera autre. Vous n’aurez plus besoin d’imaginer le positif, vous ne verrez que du positif en toute situation. Le corollaire de cet état d’esprit est l’absolue nécessité d’arrêter de vous plaindre quand tout semble aller mal. Quand vous vous plaignez, vous ancrez dans votre inconscient la conviction que la situation ne peut être changée. Or vous savez désormais que vos pensées peuvent changer votre situation. Toute lamentation est donc totalement inutile et contre-productive. Aussi, la prochaine fois que vous vous surprendrez à râler, profitez-en pour changer d’état d’esprit et réfléchir autrement. Un seul moment de concentration réussi vous apportera bien plus que des années d’efforts. Profitez-en ! Rappelez-vous la dernière fois où vous étiez au cœur d’un problème. Stressé, fatigué, anxieux, vous ne voyiez probablement pas d’échappatoire possible ou de solution. Seul subsistait la réalité du problème, trop lourde à porter. Dans de telles situations, il est facile de ne voir que l’aspect négatif de la vie et de baisser les bras. Une fois qu’un problème “fait partie de votre vie”, il est extrêmement difficile de le résoudre, car vos pensées s’agrègent dessus, et la concentration sur ce problème devient une habitude, qui est relayée fidèlement par votre inconscient. Voilà pourquoi, par exemple, les pauvres restent souvent pauvres. En réfléchissant toujours comme un pauvre, ils ne forment dans leur mental que des pensées allant en ce sens. Et c’est le contraire qu’il convient de faire. Chaque fois que vous êtes confronté à un problème, arrêtez immédiatement de vous concentrer dessus et visualisez une vie où ce problème est déjà résolu. En effet, les émotions négatives, et en particulier la peur, sont à éviter comme la peste. Elles ne font qu’attirer d’autres ennuis et d’autres émotions négatives. Alors, quelles que soient les difficultés, prenez l’habitude de voir le bon côté de la vie. Si celui-ci n’existe pas ou ne semble pas exister, essayez quand même de le trouver en le visualisant. Ce faisant, vous changez le “filtre” à travers lequel vous voyez le monde. Bien sûr, vous ne supprimerez pas dix ans de pensées négatives du jour au lendemain, mais petit à petit, vous y arriverez. Et une fois fait, votre perception sera autre. Vous n’aurez plus besoin d’imaginer le positif, vous ne verrez que du positif en toute situation. Le corollaire de cet état d’esprit est l’absolue nécessité d’arrêter de vous plaindre quand tout semble aller mal. Quand vous vous plaignez, vous ancrez dans votre inconscient la conviction que la situation ne peut être changée. Or vous savez désormais que vos pensées peuvent changer votre situation. Toute lamentation est donc totalement inutile et contre-productive. Aussi, la prochaine fois que vous vous surprendrez à râler, profitez-en pour changer d’état d’esprit et réfléchir autrement.

Un seul moment de concentration réussi vous apportera bien plus que des années d’efforts. Profitez-en !

Quels que soient votre force de concentration et vos talents de visualisation, vous pourrez encore les décupler grâce à la relaxation. En effet, l’inconscient dépend du système parasympathique, qui est plus efficace et à l’écoute quand vous êtes détendu.Aussi, lorsque vous voulez vous suggestionner, il est conseillé de le faire au calme. Vous pouvez vous étendre sur un lit ou sur un fauteuil confortable et essayer de relâcher toutes vos tensions corporelles. Le but est d’être le plus immobile possible pendant que vous vous concentrez, et d’oublier la présence de votre corps. Moins de stimuli physiques revient à favoriser le travail mental. Ne pensez toutefois pas que l’apprentissage de la relaxation n’est que physique. En effet, une suggestion efficace nécessite également une relaxation mentale. Imaginer vos visualisations en spectateur n’est pas la solution : cela crée de l’effort et des pensées annexes inutiles. Au contraire, vous devez vivre vos visualisations en étant “à l’intérieur” d’elles. Au cours de cette expérience, vous vous oublierez vous-même. Vous deviendrez ce que vous visualisez, comme quand vous êtes au cinéma et que vous oubliez pendant un moment qui vous êtes pour vivre dans le monde des protagonistes. Dès lors que vous oubliez votre ego et ses limitations, en toute logique, vous ne ressentez plus vos limitations. C’est à ce moment-là que vous pouvez imaginer une alternative, et la faire devenir réalité. La relaxation physique et mentale favorise ce processus d’oubli de soi, car une fois votre système nerveux détendu, la frontière entre conscient et inconscient se fera plus fine. Ce faisant, vos visualisations auront plus de chances de devenir des suggestions efficaces. Avoir un mental calme, en paix, absorbé par sa concentration, est ce qu’il y a de mieux pour réaliser vos exercices. Ne l’oubliez pas quand vous essayerez de faire passer des suggestions.

Croyez en votre droit à la réussite et au succès

Les conditions de la société actuelles ne sont pas favorables à l’apprentissage de la loi de l’attraction. Partout des barrières, des contraintes, des refus : il est difficile d’échapper à une atmosphère d’impossibilité. Tout semble difficile ou dangereux et il devient compliqué de laisser libre cours à ses rêves. Rappelez-vous quand vous étiez plus jeune. Rappelez-vous de vos rêves à l’époque et de l’enthousiasme avec lequel vous envisagiez chaque jeu, chaque défi. Cet état d’esprit n’a pas besoin d’être éradiqué sous prétexte que vous êtes adulte. Pourquoi vous contenter d’une vie limitée et difficile quand vous pouvez avoir exactement le contraire ? Vos pouvoirs cachés sont à votre disposition, ils attendent d’être utilisés en accord avec vous-même. Tout ce qu’il vous manque, c’est la foi en cette possibilité. Sans ça, il est impossible de mettre en pratique ce que vous avez appris. Votre inconscient ne sera pas dupe : si vous utilisez la loi de l’attraction sans y croire, c’est comme si vous actionniez un interrupteur non alimenté. N’oubliez pas : si vous croyez en ce que vous voulez obtenir, cela se réalisera. Soyez donc convaincu de votre droit à la réussite, car qui a jamais dit que vous deviez vous limiter ? Osez croire le contraire et réaliser vos rêves les plus fous. Être en vie donne le droit au développement et au bonheur. Soyez convaincu d’y avoir droit vous aussi et vous l’obtiendrez. Par exemple, vous ne deviendrez pas riche en protégeant jalousement votre pécule, mais bien en faisant participer les autres, en inventant des moyens de les rendre plus riches, en faisant circuler l’argent. Cette habitude d’expansion doit devenir une seconde nature dans tous vos faits et gestes. Ne soyez ni mesquin, ni menteur, ni faible, cherchez à faire le bien, pensez aux autres, aidez sans arrière-pensée et votre vie deviendra plus harmonieuse et satisfaisante.

Conclusion

La “loi de l’attraction” est souvent mal comprise et fait l’objet de simplifications caricaturales. Il ne suffit pas d’imaginer mentalement quelque chose pour que cela arrive. En réalité, il faut emprunter les multiples chemins qui mènent à une plus grande connaissance de soi, ce qui n’est ni facile ni rapide. Pourtant, celui qui prend la peine de la comprendre et de la maîtriser est sûr de son succès. Charles Haanel, de son nom complet Charles Francis Haanel, est un homme d’affaires, auteur et philosophe américain. Il est principalement connu pour son ouvrage “La clé de la réussite ». Dans cet ouvrage, il donne des conseils pour devenir riche et rester en bonne santé. De nombreux entrepreneurs se sont inspirés du livre de Charles Haanel pour développer leurs projets, comme Napoleon Hill, Arthur Stillwell ou encore Orison Swett Marden. La légende veut même que Bill Gates ait lui aussi été inspiré par cet ouvrage.

Débutez le test afin de connaître votre vitesse

Mes résultats

Ce texte est composée de : 2967 mots

Mon temps

Débutez le test afin connaître votre temps

Ma vitesse

Résultats typiques

Les résultats de mesures de vitesse et de compréhension dépendent du contenu du texte et de l’ensemble de question utilisés. Les données du tableau vous donnent une idée générale de l’efficacité de lecture par catégorie.

LECTEUR LENT
100 à 150 mots/min

Vitesse du niveau scolaire primaire

LECTEUR MOYEN
200 à 250 mots/min

Vitesse du niveau secondaire

LECTEUR NORMAL
400 mots/min

Vitesse du niveau d’étude supérieur

LECTEUR RAPIDE
1000 mots/min

Vitesse du niveau de lecteur rapide

Maintenant que vous avez déterminez votre vitesse de lecture, passons au test de compréhension, qui est un élément important !

Partie 2 : test de compréhension

Démarrez le test de compréhension ci-dessous en répondant à une série de questions concernant le texte lu.

10 questions

1. Quel pourcentage d’actions sont inconscientes ?

2. Par quel intermédiaire se font les suggestions ?

3. Quels sont les 2 outils mentaux de contrôle ?

4. Que faut-il combiner à ces 2 éléments ?

5. Quels sont les 2 éléments sur lesquels il faut agir pour influencer l’esprit ?

6. Qu’est-ce que précède l’imagination ?

7. Grâce à quelle loi ?

8. Grâce à quoi le système parasympathique est plus efficace ?

9. De quoi dépend votre situation actuelle ?

10. A quel moment la frontière entre conscient et inconscient s’affine ?

Mes résultats

Les lecteurs les plus performants arrivent à un taux de compréhension de plus de 80%.

Mon taux de compréhension

Commencez le test ci-dessus

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Vous rencontrez l'un des problèmes suivants

Si vous avez choisi au moins une des cases ci-dessus,
alors ce programme est fait pour vous !

COMMENT AMÉLIORER D'AVANTAGE VOTRE SCORE EN LECTURE RAPIDE ?​

Boosteur d’intelligence est en 2020 la référence mondiale dans l’apprentissage et la pratique de la lecture rapide. C’est l’unique programme à avoir formé trois médaillés d’Or d’affilés aux Championnats du Monde de Lecture Rapide et Mind Mapping.

Dans cette formation vous découvrirez les outils et les méthodes les plus puissants concernant : la lecture rapide, la mémorisation, la concentration, les révisions et la prise de note. Ces méthodes aux multiples records propose les meilleures techniques pour utiliser votre cerveau à son plein potentiel et augmenter vos capacités intellectuelles.

DES CLIENTS COMBLÉS PAR LA FORMATION

APPRENEZ À UTILISER VOTRE CERVEAU À SON PLEIN POTENTIEL AFIN D'AUGMENTER VOS CAPACITÉS INTELLECTUELLES

Testez gratuitement le programme Boosteur d’Excellence pendant 7 jours

Vos données personnelles sont protégées.

Qui est le fondateur du programme ?

Steve est l’auteur du best-seller « Karma-Sutra ».

En tant qu’entraîneur de l’équipe nationale française de lecture rapide, son palmarès compte 3 médailles d’or d’affilées aux championnats du monde.

Steve et sa formation « Boosteur d’Excellence » sont désormais les références mondiales dans l’apprentissage et la pratique de la lecture rapide.