livres lecture rapide

Techniques de lecture rapide et compréhension

 Les chercheurs Fusthaathul Rizko, Jos E. Ohoiwutu et Nur Sehang Thamrinse se sont penchés sur la mise en œuvre d’une technique de lecture rapide pour pouvoir améliorer la compréhension. Ils nous présentent ici plusieurs résultats d’études scientifiques menées par les chercheurs du National Accessible Reading Assessment Projects (NARAP) (Feldman, Spargo, Willingston, Macalister et Klaser).

Définition de la lecture


La lecture est une activité permettant de comprendre un passage ou un texte écrit. Il s’agit d’une activité complexe qui nécessite de la compréhension et du temps pour lire de manière efficace et efficiente. La lecture est un processus de recherche de sens. Les lecteurs essaient d’analyser les symboles dans le texte et de le comprendre.

Le National Accessible Reading Assessment Projects ou NARAP (2006:2) décrit la lecture comme :

« La lecture est le décodage et la compréhension d’un texte écrit. Le décodage nécessite de traduire les symboles du système d’écriture (y compris le Braille) en mots parlés qu’ils représentent. La compréhension est déterminée par les objectifs de la lecture, le contexte, la nature du texte, les stratégies et les connaissances du lecteur. »

enfant lecture rapide

En définition simple, la lecture peut être dite comme un processus qui a besoin de compréhension pour comprendre les textes écrits ; en combinant et en identifiant les mots, ils deviennent des informations ou des idées simples afin de permettre au lecteur d’obtenir plus facilement le sens des textes.

Cependant, la lecture n’est pas un processus passif mais un processus actif qui non seulement lit et épelle le mot en un temps record, mais suggère également aux élèves de connaître le sens de ce qu’ils ont lu.

Par conséquent, la compréhension est un élément nécessaire.

En quoi la compréhension de la lecture est-elle importante ?


La compréhension de la lecture est un élément important pour développer les compétences de lecture des enfants et leur capacité à obtenir une éducation.

Cependant, comprendre un texte clairement n’est pas une chose facile. Il s’agit d’un processus actif qui nécessite une stratégie pour traduire chaque symbole inclus dans le texte.

Selon le National Reading Panel (2000-4) :

« Premièrement, la compréhension de la lecture est un processus cognitif complexe qui ne peut être compris sans une description claire du rôle que le développement du vocabulaire et l’enseignement du vocabulaire jouent dans la compréhension de ce qui a été lu. Deuxièmement, la compréhension est un processus actif qui nécessite une interaction intentionnelle et réfléchie entre le lecteur et l’enseignement de la compréhension du texte. »

En se basant sur les recherches préliminaires menées auprès des élèves de 11e année en sciences du MAN 2 Model Palu, lorsqu’ils étudiaient l’anglais, le chercheur a identifié certains problèmes :

  • Tout d’abord, la plupart d’entre eux manquent de vocabulaire.
  • Deuxièmement, les élèves lisent lentement un long texte.
  • Enfin, les étudiants se plaignent toujours du temps alloué qui est très limité pour comprendre le texte.

Ainsi, les étudiants n’ont pas eu l’occasion d’analyser la question car ils ont tendance à lire un mot à la fois.

Les techniques de lecture rapide aident à mieux comprendre un texte


En rapport avec la manière efficace d’enseigner la compréhension de la lecture, la technique de lecture rapide était l’un des moyens alternatifs qui pouvaient être utilisés pour aider les élèves à lire rapidement.

Feldman (2013:1) définit la « lecture rapide comme un ensemble de techniques de lecture qui leur permettra de doubler au moins leur vitesse de lecture, en moyenne, par rapport à leur vitesse de lecture avant qu’ils ne suivent mon cours. Ces techniques doivent également maintenir, voire améliorer leur compréhension de la lecture ».

D’après cette définition, la vitesse de lecture peut être augmentée en suivant certaines étapes.

Spargo et Willingston (1980:10) décrivent les étapes de la lecture rapide :

  1. Aperçu de l’idée principale. Les bons lecteurs prévisualisent d’abord la sélection. Cela permet de faire d’eux de bons lecteurs rapides.
  2. Lire pour comprendre. Les bons lecteurs voient au-delà des mots, ils lisent pour trouver un sens. Cela fait d’eux des lecteurs plus rapides
  3. Saisir le sens des paragraphes. Le paragraphe est l’unité de base du sens. Les bons lecteurs savent trouver rapidement les idées principales d’un paragraphe.
  4. Organiser les faits. Comprendre comment les faits s’imbriquent les uns dans les autres pour délivrer le message de l’auteur est, après tout, la raison de la lecture. Les bons lecteurs organisent les faits au fur et à mesure de la lecture

lecture rapide compréhension

 

Afin de réaliser les étapes suivantes ci-dessus, comme le recommandent Chung et Nation  (2010:105), « le cours de lecture rapide devrait être inclus dans la classe de lecture même. » Alors que Nation et Macalister  (2010:106) suggèrent que « Les activités de maîtrise de la lecture devraient comprendre un cours de lecture rapide dans un vocabulaire contrôlé ».

En attendant, les objectifs de vitesse de lecture pour différents objectifs diffèrent. Nation (2005:24) affirme que « la vitesse de lecture est affectée par une série de facteurs, y compris le but de la lecture et la difficulté du texte ».

Il montre que les lecteurs resteront bloqués sur la lecture d’un document parce qu’ils trouvent les difficultés du texte telles que le vocabulaire, la construction grammaticale, le discours et les connaissances de base.

Compte tenu des difficultés que rencontrent les lecteurs, en particulier ceux qui apprennent une deuxième langue, ils devraient être capables de lire 250 mots par minute.

Selon Nation (2005:24), « Un objectif raisonnable pour les apprenants de langue seconde qui lisent des documents qui ne contiennent pas de vocabulaire ou de grammaire inconnus et qui ont un contenu facile est d’environ 250 mots par minute ».

 

En conclusion


La lecture rapide est l’une des techniques qui peuvent être utilisées pour améliorer les habitudes de lecture des élèves afin qu’ils lisent rapidement.

En appliquant cette technique, les élèves peuvent obtenir de nombreux avantages.

Klaser (2003:1) présente quatre points positifs à apprendre à lire plus vite.

  • Le premier est le temps que vous gagnerez lorsque vous serez capable de doubler votre vitesse.
  • Le deuxième avantage est que les lecteurs sont capables de mieux se concentrer, ce qui entraîne une meilleure compréhension.
  • Troisièmement, avec l’augmentation de la vitesse potentielle et de la compréhension, les notes scolaires ont tendance à augmenter également.
  • Enfin et surtout, les étudiants apprécieront davantage l’acte de lire, ce qui favorise une lecture plus étendue, un domaine supplémentaire pour augmenter la vitesse de lecture et la compréhension.

Par conséquent, l’utilisation de cette technique peut aider les lecteurs, non seulement à gagner du temps, mais aussi à améliorer leur compréhension et à acquérir de nombreuses connaissances.

Envie d’apprendre la lecture rapide ? Pour apprendre à lire un livre de 200 pages en 1h, rejoignez le programme Boosteur d’Excellence  dans lequel je vous transmets les meilleures stratégies pour augmenter considérablement votre vitesse de lecture tout en conservant un taux de compréhension élevé.

 

Voir l’intégralité de l’étude  :

https://www.academia.edu/10469515/THE_IMPLEMENTATION_OF_SPEED_READING_TECHNIQUE_TO_IMPROVE_COMPREHENSION_ACHIEVEMENT

 

Notes de bas de page :

National Accessible Reading Assessment Projects (NARAP), à l’origine de  “Defining Reading Proficiency for Accessible Large-Scale Assessments: Some Guiding Principles and Issues:”

National Reading Panel : à l’origine du livre  “Teaching children to read: An evidence-based assessment of the scientific research literature on reading and its implications for reading instruction.”

Feldman : auteur de “Definition of Speed Reading.”

Spargo et Willingston : auteurs de : “Timed Readings”

Macalister : auteur de« Speed Reading Courses and Their Effect on Reading Authentic Texts: A Preliminary Investigation. »

Klaser in Browning : auteur de “Why Teachers Should Use Timed Reading in ESL classes.”

APPRENEZ À UTILISER VOTRE CERVEAU À SON PLEIN POTENTIEL AFIN D'AUGMENTER VOS CAPACITÉS INTELLECTUELLES

Testez gratuitement le programme Boosteur d’Excellence pendant 7 jours

Vos données personnelles sont protégées.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Steve expert et coach en lecture rapide

Steve, auteur de l'article

Steve est l’auteur du best-seller « Karma-Sutra ».
En tant qu’entraîneur de l’équipe nationale française de lecture rapide, son palmarès compte 3 médailles d’or d’affilée aux Championnats du Monde. Steve et sa formation « Boosteur d’Excellence » sont désormais les références mondiales dans l’apprentissage et la pratique de la lecture rapide.

APPRENEZ À UTILISER VOTRE CERVEAU À SON PLEIN POTENTIEL AFIN D'AUGMENTER VOS CAPACITÉS INTELLECTUELLES

Testez gratuitement le programme Boosteur d’Excellence pendant 7 jours

Vos données personnelles sont protégées.