Le blog de la lecture rapide

écran enfant

Les dangers de la surexposition des écrans pour nos enfants

2689 heures…aussi incroyable que cela puisse paraître, voici le temps que passe votre enfant chaque année devant les écrans selon une étude menée en 2019.

La dernière vidéo drôle sur Tiktok, la nouvelle vidéo d’un influenceur sur YouTube, ou encore la dernière mise à jour Fortnite…Un temps pharamineux qui se fait au détriment de la lecture. On sait d’ailleurs aujourd’hui que la France est le pays avec le plus bas niveau de lecture de toute l’Europe. 

Bon nombre de parents se demandent si cette surexposition est réellement néfaste pour leur enfant; ou si c’est simplement du « bullshit anxiogène ». Réponse dans cet article ! 

Une réduction de la qualité du sommeil 

telephone enfant

 

« …Range moi ce portable et va te coucher ! » Une phrase que vous avez certainement déjà prononcé en tant que parent n’est-ce pas ? C’est normal. Une étude réalisée en 2014 a mis en évidence que les écrans empiètent systématiquement sur la durée du sommeil et entraînent des retards dans son rythme.

Beaucoup d’entre eux se retrouvent d’ailleurs à continuer leur vie sur les écrans; sous la couette pendant que leurs parents dorment. 

Le danger de la lumière bleue des écrans

lumière bleue

 

Hélas, la « lumière bleue » vive que les écrans émettent peut perturber le rythme circadien du corps. Les émissions lumineuses du soir peuvent troubler l’organisme, en augmentant la vigilance et en supprimant la libération de l’hormone du sommeil, la mélatonine. Il devient alors plus difficile de s’endormir et de rester endormi.

Cela a pour conséquences de réduire directement le temps que les enfants consacreraient à d’autres activités, comme faire du sport, lire ou passer du temps à l’extérieur avec des amis. Ces types d’activités sont bénéfiques pour le sommeil et sa régulation, car elles permettent de s’assurer que les enfants sont convenablement fatigués au moment du coucher.

Problèmes de relations sociales et isolement

 

isolement

Le temps passé devant les écrans ne laisse que peu ou pas de place à la communication et aux relations sociales que ce soit avec vous parent, et aussi avec les autres. Votre enfant, assis pendant des heures sur son lit ou le canapé, reçoit des milliers d’images et de suggestions directement implantées dans son esprit sans sa participation. C’est ce qu’on appelle la « passivité du téléspectateur ».

Cela se produit lorsque les jeunes esprits sont soumis à un flux incessant d’images; tout en inhibant, sans le savoir, leur capacité naturelle à communiquer et à se socialiser. 

Selon le Dr Amit Sood, professeur de médecine à la Mayo Clinic College of Medicine, son point de vue sur les prédispositions neuronales :

« Plus nous passons de temps devant les écrans, plus les risques de démence, de déficit d’attention, d’anxiété et de dépression sont élevés. »

Selon lui, même la télévision de fond réduit considérablement l’interaction des parents avec leurs enfants. Une étude récente a révélé que les parents prononcent environ 200 mots ou moins en une heure si la télévision est allumée, contre 1000 mots par heure si la télévision est éteinte.

Un effet direct des écrans sur le cerveau 

 

cerveau écran

He oui, rester assis toute la journée devant un écran n’est pas le meilleur moyen de rester en bonne santé ! 

Les premières données d’une étude historique des National Institutes of Health (NIH) qui a débuté en 2018 indiquent que les enfants qui consacrent plus de deux heures par jour à des activités sur écran obtiennent des résultats plus faibles aux tests de langage et de réflexion, et que certains enfants qui passent plus de sept heures par jour devant un écran ont connu un amincissement du cortex cérébral, la zone du cerveau liée à la pensée critique et au raisonnement.

Mais pas que…

On constate d’ailleurs selon cette étude que les enfants qui passent plus de temps devant les écrans ont : 

  • un taux d’obésité plus élevé que ceux qui passent moins de temps devant les écrans.
  • des scores plus faibles en matière d’estime de soi et de valorisation.
  • résultats scolaires plus faibles
  • habitudes alimentaires malsaines.

Et maintenant, que faire ? 

Si votre enfant est directement impacté par la surexposition des écrans, sachez que cette situation n’est pas une fatalité. Chaque année, de plus en plus d’enfants se lancent dans l’apprentissage de la lecture rapide; en réduisant considérablement le temps qu’ils passent devant les écrans. 

Vous pouvez d’ailleurs découvrir notre article sur les bienfaits de cette discipline sur votre enfant ! 

Avant de se lancer, le moment est venu de mesurer sa vitesse de lecture. Notez bien votre score car il vous servira de base pour mesurer sa progression ! Peu importe son score, l’important est donc de se comparer uniquement aux versions antérieures de lui même. Si son score est bas,  la bonne nouvelle c’est qu’il ne peut progresser !

 

 

 

Testez votre vitesse de lecture

APPRENEZ À UTILISER VOTRE CERVEAU À SON PLEIN POTENTIEL AFIN D'AUGMENTER VOS CAPACITÉS INTELLECTUELLES

Testez gratuitement le programme Boosteur d’Excellence pendant 7 jours

Vos données personnelles sont protégées.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Steve expert et coach en lecture rapide

Steve, auteur de l'article

Steve est l’auteur du best-seller « Karma-Sutra ».
En tant qu’entraîneur de l’équipe nationale française de lecture rapide, son palmarès compte 3 médailles d’or d’affilée aux Championnats du Monde. Steve et sa formation « Boosteur d’Excellence » sont désormais les références mondiales dans l’apprentissage et la pratique de la lecture rapide.

APPRENEZ À UTILISER VOTRE CERVEAU À SON PLEIN POTENTIEL AFIN D'AUGMENTER VOS CAPACITÉS INTELLECTUELLES

Testez gratuitement le programme Boosteur d’Excellence pendant 7 jours

Vos données personnelles sont protégées.